Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SEANCE 33 : LA FAMILLE :

La famille est un organisme vivant très complexe.

Quand on se marie l’organisme est annexé et la complexité démultipliée.

Je suis issue d’une famille compliquée, j’ai épousé un être né d’une famille tout aussi compliquée, et notre couple est par essence compliqué.

Qu’est ce qu’une famille compliquée ?

Une famille où l’on ne s’ennuie jamais, mais une famille qui se débat pour vivre, voire pour survivre.

Nourrisson de la guerre d’Algérie, je suis marquée par les stigmates invisibles des non dits.

Et ma belle famille ! Dans son cas quel drôle de nom affublé de toute l’ironie du monde !

Ma famille et ma belle famille sont un peu folles.

Dispute, réconciliation, silence, désertion, absence.

Je calme mes angoisses familiales au Spasfon quand  ma vésicule est ulcérée.

La famille me fatigue quand elle ne se met pas d’accord pour fêter Noël, si untel et là l’autre ne veut pas venir et si un troisième vient finalement le premier désertera …

Parfois je n’ai pas envie de leur ressembler, je n’ai pas envie de leur folie contagieuse car je suis née dans une famille tissée de peurs.

La peur s’apprend dans le ventre, ensuite elle se propage, vraie gangrène de l’autonomie, elle ne s’endort jamais.

La seule arme pour la combattre, la dérision à forte dose.

Se moquer des travers familiaux.

La liste est longue.

Y at-il des familles paisibles et ordinaires au sens noble du terme ?

Dans les familles que l’on croit  ordinaires certains découvrent parfois l’inceste caché au fond d’un lit.

La complexité d’une famille ne met pas pour autant à l’abri des perversions.

Famille entre haine et adoration.

Famille à renier ou à aimer.

Famille dont on est fier, famille que l’on cache.

Famille trop aimante dont on n’arrive pas à se détacher.

Quelle est la famille idéale ?

Aucune.

On n’en a pas, on la recherche et l’on souffre terriblement de ne pas la trouver.

On en a une, on la fuit ou l’on voudrait en changer.

Mon couple s’est transformé en famille. Une drôle de petite famille qui nous ressemble.

Quel regard sera porté un jour sur cette famille qui est désormais la nôtre ?  

ALICIA RAHO (2011)

Lire la séance suivante

Texte tiré de « Monologue avec mon Psy© » avec l'autorisation de l'auteure

Le Facebook d'Alicia RAHO 

Le site de l'illustratrice

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :