Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SEANCE 35 : LES REVES :

Ma psy m’a proposée de noter mes rêves.

Mon sommeil s’en trouve perturbé.

Je m’endors en me disant que je dois rêver, je tente d’influencer mon esprit au moment où je vais basculer dans le sommeil sans succès.

Au réveil, je me torture les méninges pour retrouver une trace de mes rêves.

J’ai  bien quelques rêves réccurents :

Je suis poursuivie, je ne retrouve pas ma voiture ou quand je la retrouve, j’ai perdu les clés.

Je rêve que je roule, roule sans jamais atteindre la destination désirée.

Je rêve que je tombe de mon lit dans le vide.

Je fais rarement des rêves érotiques dont on  émerge débordant de désirs au réveil.

Je fais le tour de mes rêves et je réalise que je n’ai pas beaucoup de grain à moudre.

Cette nuit, j’ai rêvé que je dormais contre Obélix qui manquait de m’écraser pendant  mon sommeil.

Je ne vais pas m’en vanter !

Je suis plus performante quand je rêve  éveillée, une de mes spécialités quand je suis coincée dans les embouteillages, je rêve ma vie, j’y ajoute des épisodes surréalistes et des rencontres improbables.

La voiture est un lieu de prédilection pour rêver, je tiens cette habitude de mon enfance.

Petite pendant les longs trajets, je rêvais que j’étais l’incroyable Fantômette aux mille et une aventures.

Amusant, sachant  que vertige m’interdit de grimper sur un toit.

Ma mère prétend que sa vie rêvée est plus riche aujourd’hui que sa vie vécue.

Le rêve comme refuge des vies devenues vides…

Pour les couples en panne de libido, les rêves sur commande pour la femme abandonnée seraient la solution idéale.

Chéri je vais au lit ne me réveille surtout pas j’ai besoin de dormir !

Ma vie est déjà assez compliquée à analyser si en plus je dois faire des insomnies à cause de mes rêves, je ne vais pas m’en sortir…

Je me demande si je ne vais pas, en fin de compte, lui dire que je ne rêve pas, je me souviens si peu de mes rêves de toute façon que cela ne changera rien.

ALICIA RAHO (2011)

Lire la séance 36

 

Texte tiré de « Monologue avec mon Psy© » avec l'autorisation de l'auteure

-                                       -

Le Facebook d'Alicia RAHO 

Le site de l'illustratrice

-                                                                                              -

 

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :