Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SEANCE 39 : LES SOLDES :

J’ai pris une séance aujourd’hui,  premier jour des soldes… Moralité : je vais avoir droit aux embouteillages, et je ne vais même pas pouvoir profiter de mon temps pour faire les boutiques. De plus, l’argent consacré à ma séance psy ne pourra pas être recyclé dans une robe à mon goût à un prix défiant toute concurrence.

Mais en vérité je ne trouve jamais rien en solde.

Je fantasme sur les soldes, comme si j’allais pouvoir remplir mon armoire d’un coup de baguette magique sans vider pour autant mon porte-monnaie.

Tous les articles achetés en solde, figurent comme des trophées oubliés au fond de mon armoire.

La forme n’était finalement pas comme je l’aurais voulue, ou alors la couleur n’était pas celle dont j’avais vraiment envie.

Bref il y a toujours un hic ou un couac.

Le prix a altéré mon jugement.

D’ailleurs je fais les soldes bien trop tard quand les articles à ma taille  se sont envolés sur les épaules de clientes plus rapides que moi.

Je passe après, c’est bien la preuve que je ne suis pas une coureuse de soldes.

Je marche aux coups de cœur, certains sont abordables, d’autres franchement indécents. Je me contente alors d’essayer sans pour autant acheter. 

Et si vraiment j’ai envie de céder, je ne vais pas attendre les soldes !

Je ne suis pas capable de faire les boutiques pour repérer à l’avance les articles et espérer qu’ils seront soldés.

Au fond, je me fous des soldes.

Si j’étais vraiment une accro, je n’aurais pas pris de séance un jour comme aujourd’hui. La date aurait été entourée en rouge.

Ma psy se contrefiche de la mode et des soldes.

Elle ne s’habille pas pour séduire mais pour avoir chaud, pour être à l’aise.

Moi j’attache de l’importance à l’apparence. J’accorde une réelle valeur à ce message vestimentaire.  

Et pour décider de ce que diront mes vêtements, il me faut du temps.

Je n’aime pas être bousculée pour essayer.

J’aime être seule, tranquille.

En fait je déteste les soldes !

ALICIA RAHO (2013)

 

 Texte tiré de « Monologue avec mon Psy© » avec l'autorisation de l'auteure

© Culture-Chronique -                                               -

--   Lire la séance suivante

--   Relire le feuilleton des séances depuis le début

--   Classement Romans CULTURE CHRONIQUE

--   Le site de l'illustratrice

--   Le Facebook d'Alicia RAHO

--  S'inscrire à la Newletter

 

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :