Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA VIE CONTRARIÉE DE LOUISE, UN ROMAN DE CORINNE ROYER :

Il est toujours très agréable de se prévaloir d’un ancêtre au grand cœur. Le passé devient alors un grand bagage léger avec lequel on traverse plus facilement  les années. Mais les histoires trop belles n’ont elles pas des zones d’ombre assombrissant le tableau ?

Dans son roman, La vie contrariée de Louise, Corinne Royer nous livre le trouble de James Nicholson.

Ce jeune américain vit paisiblement aux Etats Unis, lorsque l’existence d’une grand-mère française inconnue vient perturber sa vie. Animé par une curiosité bien naturelle, il traverse l’Atlantique pour faire sa connaissance. Il arrivera trop tard. Trop tard pour dialoguer, trop tard pour échanger, pour communiquer, pour tisser des liens.

Dans la chambre de son aïeule, il découvre un simple cahier rouge laissé en héritage, un cahier d’écriture. Il ne lui reste plus que ces quelques pages à lire pour se découvrir un passé. Il aurait pu choisir de se plonger rapidement dans la lecture mais par pudeur ou peur, il garde ses distances.

Il demande à Nina, une serveuse innocente, de lui servir de lien pour l’amener doucement à connaître la vie de sa grand- mère. Elle accepte cette étrange demande et commence ainsi chaque soir, à lui lire patiemment quelques pages, à lui distiller quelques pans d’une histoire, de son histoire. Elle lui dévoile en douceur la vie de Louise. Il fait une immersion dans les sombres années de l’occupation et y découvre que la vie de sa grand-mère n’était pas très facile, que ses choix d’adolescente ne seront pas sans conséquence.

Mais ce simple cahier rouge et la présence de cet américain vont compliquer la petite vie insouciante de Nina. Dans un petit village où tout le monde se connaît, ces rencontres habituelles et confidentielles ne manquent pas d’attiser ragots et jalousies. Pourtant Nina se trouve confrontée à un autre problème. Jusqu’alors simple narratrice, elle devient rapidement, contre son gré, détentrice de secrets de famille. Qu’en fera-t-elle ?

Sylvie Lavaine (2012)

 -                               

 - Le classement Romans CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :