Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SEANCE 75 : LES CADEAUX-SURPRISES :

J’ai envie de surprises.

Je ne dis pas de trouver sous mon oreiller deux billets d’avion pour NY,  ou pour Venise, quoique !

Ni dans ma tranche de brioche une nouvelle alliance en diams, je ne suis pas Peau d’âne.

Un diamant si petit si minuscule si discret cela pourrait m’amuser de le chercher des yeux, mais toute une rangée cela m’oppresserait …  trop ostentatoire pour moi !

Les petites surprises je ne suis pas contre.

Quand je dis surprise je pense à des petits cadeaux surprises.

Je préfère les cadeaux de non-anniversaire, cela ne signifie pas pour autant que je suis contre les cadeaux aux anniversaires, je préfère rajouter que retrancher.

Je n’ai pas de grands souvenirs de mes anniversaires d’enfance, voilà sans doute d’où vient ce besoin de surprises, on en revient toujours au même, au besoin d’amour !

La petite surprise signifie « J’ai pensé à toi. »  Dans la légende j’ajouterais qui pense à moi m’aime !

Et la boucle est bouclée.

J’ai besoin d’amour ! Offrez-moi des cadeaux surprises.

J’ai tout à coup honte de moi.

Je me redécouvre encore « affectivo-dépendante ».

J’ai des années à rattraper de petits cadeaux pas reçus.

Mais est-ce bien la réalité ou l’ai-je déformée ?

C’est injuste pour nos parents : on se souvient toujours des manques et on oublie facilement le meilleur.

Un cadeau surprise ce peut être un mot d’amour scotché sur le frigo.

Un livre sous la tasse du petit déjeuner.

Un CD accroché sur l’étendoir.

Un petit bouquet de marguerites en compagnie d’un bouquet de persil.

Une écharpe choisie avec soin pour me protéger du froid.

Je m’égare.

Je me fais peur !

Qu’est devenue la femme indépendante que je suis ?

Je viens de traverser la crise de la Thérapie, et maintenant je régresse. Je réclame comme les enfants des surprises, ces  immenses  cornets de papier coloré qui ne contiennent que des merdouilles. 

Et si au lieu d’attendre ou de réclamer je me faisais une surprise ? En allant à ma séance aujourd’hui, je vais me faire ce plaisir : m’offrir quelque chose de pas si petit que ça.

Simple et efficace. Surprenant que je n’y pense pas plus souvent !?

 

ALICIA RAHO (2012)

 Texte tiré de « Monologue avec mon Psy© » avec l'autorisation de l'auteure

© Culture-Chronique -                                               -

--   Lire la séance suivante

--   Relire le feuilleton des séances depuis le début

--   Classement Romans CULTURE CHRONIQUE

--   Le site de l'illustratrice

--   Le Facebook d'Alicia RAHO

--  S'inscrire à la Newletter 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :