Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CARNET 44 : EN QUÊTE :

Ce doit être Noël qui appelle….

Je me souviens d’un début d’année où j’étais heureuse d’aller voir au cinéma Le Grand silence. Je m’étais dit que c’était finalement pas si bête de commencer l’année en silence. Ce film sur les trappistes a ensuite connu un grand succès et cela m’a tout à la fois étonnée, rassurée et inquiétée. Quels fantasmes nourrissions-nous pour ces moines et leur vie contemplative ? Pas de réponse simple à cette question. Je constate seulement que les monastères ne désemplissent pas d’aspirants retraitants tandis que le nombre de postulants aux ordres religieux diminue chaque année. De plus en plus de randonneurs foulent les chemins de Saint-Jacques et il faut désormais réserver sa place longtemps à l’avance en dortoir, gîte ou hôtel pour ne pas coucher dehors…Ne sommes-nous pas en plein paradoxe ? Le quotidien de nos vies garde-t-il vraiment trace de nos engouements ? A contrario, peu de librairies, de bibliothèques offrent des rayons « religion » dignes de ce nom. Au mieux, on trouve des livres de spiritualité ou pire d’ésotérisme, des témoignages de quelques prosélytes vivants mais le plus souvent : rien. Qui aujourd’hui connait le nom d’un exégète, qui sait analyser un passage de la bible ou d’un texte sacré, en décrypter les symboles, les images, situer dans son contexte historique telle référence ou parabole ? Qui n’est pas démuni devant certaines fresques, tableaux, ou entrant dans une église, devant des scènes mystérieuses à jamais muettes puisque nous avons perdu les codes pour les lire ? Alors, on fantasme, on rêve, on se bricole une spiritualité. On pioche de-ci de-là…Parfois, on touche juste et on est comblé, parfois on tape à côté. Un texte de spécialiste nous semblera illisible et celui d’un gourou de pacotille, nous fera mourir d’ennui. Difficile de dénicher la bonne entrée. Pourtant quelque chose résiste. Le film sur les moines de Tibhirine a de nouveau connu un succès, Saint Thérèse d’Avila sort en collection Pléiade, les émissions de Frédéric Lenoir sur France Culture sont passionnantes…et j’en passe…Evidemment, n’entamez ce type de discussion, sur la culture religieuse, qu’en très bonne compagnie car sinon les foudres vous tomberaient illico sur la tête. Quelqu’un de bien intentionné, se moquera de vous, de votre crédulité, de votre manque d’esprit des lumières, vous rappellera gentiment que l’opium des peuples a eu son heure de gloire et qu’il vaut mieux s’en aller voir ailleurs. N’avons-nous toutefois pas coupé trop vite avec la religion ? Ou pas coupé au bon endroit ? Ne sommes-nous pas aujourd’hui amputés d’une part culturelle essentielle ? Le retrait, la lectio divina, la méditation, l’exégèse, la lecture des symboles, la solitude, le silence ne font-ils pas défaut à notre intelligence soit disant rationnelle ? Alors, on court vers les monastères tenter de renouer avec quelque chose qui aurait filé entre nos doigts. Nous ne comblerons pas notre inculture en la matière mais nous pouvons découvrir une richesse de pensée de l’autre côté des murs. Nous devons rester vigilants pour ne pas redevenir justement les proies de marchands de sable. Rester en éveil intellectuel de ce côté-là aussi et lire du bon ! Cela seul évitera les embrigadements non le rejet de toute culture religieuse qui est en soi le signe d’une inculture.

Michel Cool fait un bout du chemin pour nous. Il a posé son balluchon dans tous les monastères de France et de Navarre. Il a dressé des portraits de contemplatifs d’aujourd’hui, qui ne sont ni des illettrés, ni des illuminés. Il tisse des liens entre ces hommes et femmes du présent avec les figures de l’histoire, les fondateurs. Il nous aide à toucher ce qui fait aussi civilisation. Alors, une lecture loin des flonflons pour cette nouvelle année, c’est peut-être une sage petite entrée vers 2013 !

MARCELLINE ROUX (2013)  marcelline.roux@laposte.net

©ulture-Chronique -                                           -

--  Les carnets littéraires de Marcelline ROUX

--  Le classement littéraire CULTURE CHRONIQUE

--  S'inscrire à la Newletter 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :