Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE CAHIER DES MOTS PERDUS de Béatrice WILMOS :

 Quand une tragédie se joue entre adultes, les enfants deviennent bien souvent des oubliés, des invisibles. Alors si le présent  leur est insupportable, que leur reste-t-il pour se consoler ?

Nous sommes en septembre 1940, une semaine auparavant, la petite Jeanne est arrivée à Marseille avec sa mère Blanche. Le départ était précipité et Jeanne a bien compris que le seul objectif de  Blanche était de retrouver Thomas. Durant cette longue semaine qui vient de s’écouler, leur seule  activité était cette attente hypothétique avec comme cadres une sombre chambre d’hôtel ou de sinistres cafés du Vieux Port. Les retrouvailles ne furent malheureusement pas celles espérées et Jeanne va se retrouver brutalement isolée et  abandonnée durant de longues heures.

 Comment va-t-elle vivre cette épreuve et trouver la force de ne pas sombrer dans la terreur ? Comme le présent est insoutenable, sa seule échappatoire est de se réfugier dans un passé paisible et réconfortant. Jeanne s’emploie avec ses simples souvenirs à reconstruire le puzzle d’une vie, à comprendre le lien étrange qui unit ou désunit  sa mère et Thomas. Comment cet homme a pu se métamorphoser autant ? Que lui est il arrivé pour que ses blessures soient encore si profondes ?   

Mais les images ne  suffisent pas toujours à tout comprendre, alors  les mots écrits négligemment par sa mère sur un cahier vont ils suffire à éclairer et apaiser Jeanne ?

 

SYLVIE LAVAINE (2013)

© Culture-Chronique --                                                

--  Le classement Romans Culture-Chronique 

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--  S'inscrire à la Newletter

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :