Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA RENCONTRE d'ISABELLE PESTRE :

Il est des rencontres qui changent notre vie. Elles marquent une cassure si importante dans nos existences qu'elles obligent à tout remettre en cause : notre passé est reconsidéré et des souvenirs enfouis resurgissent nous faisant découvrir d'autres aspects de nous même, l'avenir quant à lui  est si différent de la voie qu'on se serait tracée avant cette rencontre qu'on peut penser qu'il s'agit d'une nouvelle naissance.

« Est-ce qu'il y a des jours qui comptent plus que d'autres ? » demandait  Marie à son père lorsqu'elle était encore une enfant. Aujourd'hui, sa route croise celle de Claire.  Et ce jour va compter plus que les autres.

Marie, le personnage central de La rencontre d’Isabelle Pestre, est une jeune cadre parisienne. En cette fin de printemps, elle rentre d'une journée de travail pour rejoindre son hôtel. Elle roule rapidement sur une route sinueuse et sa voiture heurte de plein fouet le vélo de Claire au détour d’un virage. Marie pense à appeler les secours, descend de son véhicule, ne voit rien mais entend des gémissements provenant du fossé. Elle va alors choisir la fuite.

Ce choix n’est « facile » qu’en apparence car cette fuite va vider sa vie de ce qu’elle avait de routinier, de rassurant aussi : un appartement à Paris dans le XVe, un travail qui lui prend tout son temps, une vie au téléphone face à des clients surexcités qui achètent des stands pour les foires et salons, des ronds de café sur son bureau…

Désormais, elle a tout abandonné. Elle est seule, elle a vidé son compte en banque, acheté un sac à dos, puis un sac de couchage. Dans les tous premiers jours, sa voiture l’abrite, glissant au hasard des autoroutes, puis elle finit par l’abandonner elle aussi, devant un arrêt de bus.

Marie devient une autre, la citadine rencontre la campagne de l’été, elle erre dans cet univers végétal, décrit avec sensualité et poésie, elle va au hasard d’autres rencontres dans lesquelles s’exprime sa culpabilité, son angoisse. Elle est malheureuse, certes, et pourtant cette nouvelle naissance lui ouvre les yeux sur elle-même, sur la nature qu’elle n’avait jamais regardée, sur certaines rencontres  qu’elle n’aurait probablement jamais faites dans sa vie d’autrefois.

Alain est de celles là. C’est sa mère, Denise, qui croise la route de Marie et la ramène chez elle alors qu’elle est en danger. Denise et Alain travaillent sur la ferme familiale, écrasés de labeur et de dettes depuis que le père est mort. Le fils taiseux avance lui aussi seul dans cette existence sans amour, sans plaisir ni bonheur. Il entrevoit un espoir dans l’arrivée de Marie, perçoit sa fragilité, son malheur et est tenté maladroitement d’imaginer réunir ces deux vies dépouillées d’avenir.

N’en disons pas trop sur ces rencontres pour laisser au lecteur le soin de les découvrir et ne pas dévoiler l’originalité avec laquelle est traité le thème dans ce roman.

Parallèlement au récit de Marie, l’ouvrage retrace l’avancée de l’enquête vue du côté de la police ou encore des victimes. On attend que l’étau se resserre sur cette fuite désespérée. Il ne peut en être autrement, on le sait.

Isabelle Pestre sait nous décrire ces rencontres faites de solitude, de mélancolie, de poésie surtout. Elle donne aux personnages les plus silencieux et apparemment  transparents – ceux que Marie n’aurait pas remarqués dans sa première vie -une épaisseur qui nous donne envie de les connaître, de les côtoyer tant ils paraissent avoir de choses à nous apprendre.

Ce pourrait être un livre très noir et il l’est par moment. La rencontre fait pourtant partie de ces ouvrages qui peuvent vous réconcilier avec la nature humaine, qui vous donnent envie de croire en l’homme. La nature y est omniprésente et constitue  une rencontre à part entière. Cet ouvrage est paradoxalement un livre positif et optimiste, malgré le thème du délit de fuite traité avec originalité.

Marie-Paule DELPEUX (2013)

© Culture-Chronique --                                                

--  Le classement Romans CULTURE CHRONIQUE 

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--  S'inscrire à la Newletter

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :