Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
POURQUOI JE STRESSE de Franck JULLIEN :

 Archibald Ploom : Franck JULLIEN, en 2009 vous avez publié votre premier livre « Découvrir sa personnalité et celles des autres ». La seconde édition est sortie fin 2012 et vous venez d’écrire un nouveau livre « Pourquoi je stresse ». Y a t-il un lien entre ces deux parutions coup sur coup ?

Franck Jullien : En effet, la seconde édition de mon premier livre est directement liée au travail de recherche que j’ai réalisé sur le stress. En fait, j’ai travaillé avec Fabien Fenouillet, Docteur en psychologie à l’Université de Paris Ouest pour mesurer les dimensions psychologiques du modèle ComColors qui est la base de ce livre. Dans le même temps, deux entreprises différentes m’ont confié des projets sur le thème du stress. L’une m’a demandé de faire des conférences sur le stress et a programmé une demi-journée de coaching par mois pour les personnes qui le souhaitaient (de façon anonyme). L’autre m’a demandé d’utiliser le modèle ComColors pour réaliser un E-Learning sur le stress pour répondre à la législation sur les risques psychosociaux. Ces deux projets associés à la mesure psychométrique des comportements sous stress du modèle ComColors ont créé  un terrain favorable de recherches et de découvertes.  Ce travail a confirmé de nombreuses hypothèses mais certains concepts ont été modifiés, dont les comportements sous stress. J’ai donc écrit ce nouveau livre sur le stress et mis à jour le précédent pour qu’il bénéficie des dernières découvertes.

Archibald Ploom : Est-ce que cela signifie que sans cette conjonction d’événements, ce livre n’aurait pas vu le jour ?

Franck Jullien : Absolument. Tout d’abord, il faut savoir qu’en psychologie, si une dimension psychologique n’est pas valide, on ne réussit pas à la mesurer. C’est donc une démarche extrêmement exigeante qui m’a poussé dans mes retranchements. Mais cela était d’autant plus intéressant que les personnes que j’ai rencontrées en entretiens individuels venaient me voir avec des problématiques de stress concrètes en attente de véritables solutions. Donc, face à ces personnes j’ai poussé mon questionnement très loin pour réussir à comprendre ce qui les poussaient dans un tel stress. Une fois que je pensais avoir identifié les raisons du stress, je me rapprochais du Dr Fenouillet pour tenter de mesurer mes nouvelles hypothèses. La réalisation du E-Learning a éclairé une autre facette du stress. Le but était de réaliser un E-Learning dans lequel les participants pourraient se reconnaître en étant seuls face à leur écran d’ordinateur. Ceci m’a poussé à avoir une écriture extrêmement simple et vivante. Comme vous le savez, pour exprimer les choses clairement, il faut qu’elles soient encore plus claires dans votre esprit… Donc, ce livre est bien le résultat du croisement de ces trois démarches.

Archibald Ploom : Il y a déjà eu de nombreux livres sur le stress, qu’apportez vous de nouveau ?

Franck Jullien : Plusieurs choses. La première, c’est que les dimensions psychologiques qui sont présentées dans ce livre comme étant les causes de notre stress ont été validées statistiquement. Cela signifie que les lecteurs vont forcément se reconnaître en lisant ce livre. Deuxièmement, comme vous l’avez compris, les demandes qui m’ont été faites attendaient de moi des solutions et pas seulement des idées. Donc, s’il y a bien une introduction sur le mécanisme du stress dans mon livre, mon principal objectif a été d’apporter des solutions concrètes au lecteur. Or, mes recherches ont confirmé l’idée de Hans Selye, l’un des précurseurs sur le thème du stress, « l’important ce n’est pas ce qui nous arrive mais la manière dont on le prend ». Pour faire simple, ce qui stresse une personne peut en laisser une autre indifférente. Mes conclusions sont que la manière d’être stressé est liée à chaque type de personnalité et qu’il y a un processus très spécifique qui se met en place pour maintenir la personne dans le stress. Il s’agit donc surtout d’un stress interne, qui vient de la personne elle-même. Mon but a donc été de mesurer les six dimensions psychologiques en jeu ; de décrire ensuite le processus qui provoque le stress et l’alimente, que j’ai nommé « le circuit du stress » ; et enfin, de proposer une méthode et des exercices concrets pour réduire l’impact du stress et sortir progressivement du circuit du stress. J’ai ajouté également un éclairage sur les relations stressantes en m’appuyant sur les tensions qui existent entre les différents types de personnalité et qui peuvent générer du stress. La particularité de ce livre est d’être ancré dans le réel et d’apporter des solutions concrètes.

Archibald Ploom : Cela semble très intéressant en effet mais justement, pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce que vous proposez dans ce livre ?