Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE MAGE DU RUMORVAN de Jean François JOUBERT :

C'est l'émoi dans le petit village de l'Aber-Ildut, sur la côte nord de Brest. Un homme vient d'être sauvagement assassiné, ses chiens égorgés et sa maison brûlée. L'inspecteur Lavigne est chargé de mener l'enquête. Enquête qui s'avère complexe car au delà du malaise ressenti par la population, c'est surtout un certain soulagement qui prévaut. La victime, Edouard Duret,  était un mage, une sorte de sorcier  adepte de la magie noire. Il comptait plus d'ennemis que d'amis et même sa femme Clarisse faisait peur. Serge Lavigne cherche à obtenir des informations et pour se faire, il doit aller au contact des habitants. Mais les gens ne sont pas très bavards et n'osent pas, par crainte d'aborder des sujets liés à la sorcellerie. De retour sur les lieux du crime, en présence de Clarisse Duret, la femme du défunt, Serge Lavigne espère trouver des indices. Madame Duret constate  immédiatement la disparition d'un livre " la croisée des chemins" qui était pourtant soigneusement caché dans un coffre en fer.  Plus aucun doute, le mobile du crime est probablement cet ouvrage. Mais où le mage s'est-il procuré ce livre et pourquoi est-il si précieux? L'inspecteur doit désormais trouver le bouquiniste qui possédait ce volume avant de le céder au mage. Il oriente donc ses recherches dans cette direction pensant y trouver la réponse à ses interrogations. Mais il se passe des choses bien étranges dans cette bourgade, un autre meurtre est commis quelques temps plus tard. La population apeurée ne peut s'empêcher de penser à des maléfices et même l'inspecteur commence à douter de la rationalité de tous ces événements. Il a accepté sans enthousiasme la collaboration d'un jeune journaliste, Alain Baudier car ce dernier, neveu de Clarisse Duret, peut éventuellement lui fournir des indications précieuses.  Des révélations très controversées d'un villageois le mène sur la piste du curé mais cette fois encore, Serge Lavigne est sceptique.

En lisant "Le mage du Rumorvan" de Jean François Joubert, j'ai cette étrange impression de mener l'enquête, en Bretagne,  aux côtés de Serge Lavigne. Comme lui, je suis dubitative et un peu aux aguets et je ne cesse de m'interroger. Mais  qui a donc pu commettre ces meurtres et pourquoi?

Sylvie LAVAINE

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

 



   

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :