10 meilleurs livres pour les bébés

P'tit Loup rentre à l'école
95 Commentaires
P'tit Loup rentre à l'école
  • categorie: petites histoires, categorie: pédagogique, collection: loup
  • Éditeur: Auzou
  • Album: 24 pages
T'choupi va sur le pot - Dès 2 ans (33)
354 Commentaires
T'choupi va sur le pot - Dès 2 ans (33)
  • Éditeur: Nathan
  • Relié: 24 pages
T'choupi rentre à l'école - Dès 2 ans (14)
117 Commentaires
T'choupi rentre à l'école - Dès 2 ans (14)
  • Éditeur: Nathan
  • Album: 24 pages
Mes Comptines (Tome 1) : 6 Images à Regarder, 6 Comptines à Écouter (Livre Sonore)
219 Commentaires
Mes Comptines (Tome 1) : 6 Images à Regarder, 6 Comptines à Écouter (Livre Sonore)
  • Elsa Fouquier
  • Éditeur: Gallimard Jeunesse Musique
  • Album: 14 pages
Qu'y a-t-il dans ta couche ?
376 Commentaires
Qu'y a-t-il dans ta couche ?
  • Guido VAN GENECHTEN
  • Éditeur: Albin Michel
  • Album: 28 pages
Pop a l'Ecole.
45 Commentaires
Pop a l'Ecole.
  • Pierrick Bisinski, Alex Sanders
  • Éditeur: ECOLE DES LOISIRS
  • Relié: 18 pages
Le loup qui voulait faire le tour du monde (petit format)
127 Commentaires
Mes Animaux : 6 Images à Regarder, 6 Sons à Écouter (Livre Sonore)
231 Commentaires
Mes Animaux : 6 Images à Regarder, 6 Sons à Écouter (Livre Sonore)
  • Marion Billet
  • Éditeur: Gallimard Jeunesse Musique
  • Album: 14 pages
T'choupi grand cahier d'autocollants - Dès 2 ans
11 Commentaires

Un peu de culture sur les bébés

Un bébé est un petit enfant fragile et vulnérable qui a besoin d’affection et d’amour. C’est un nouvel être qui ne sait rien de la vie, il n’est pas autonome et a besoin d’être accompagné et assisté par sa maman ou nourrisse pour le nourrir, le calmer, le laver ou alors l’aider à développer sa motricité.

Comment calmer et comprendre les pleurs de son bébé ?

Il est bien évident qu’un bébé n’a pas la capacité de s’exprimer, il ne pourra prononcer ses premiers mots que vers 9 à 10 mois, son seul moyen pour communiquer ses besoins est pleurer. Toutefois, surtout durant les premiers mois, il y a des mamans qui n’arrivent pas à interpréter les crises de leurs bébés.  Voici quelques conseils qui les aideraient à bien comprendre les raisons qui poussent leurs bébés à pleurer et qui peuvent leur être utiles pour les calmer.

Durant les 3 premiers mois, il est normal que le bébé pleure beaucoup, jusqu’à 3 heures par jour en moyenne, d’après les études. Une maman qui n’arrive pas à calmer son nourrisson ne doit pas s’inquiéter. Toutefois, il est recommandé d’essayer de le consoler et le cajoler, pour le rassurer, lui montrer son amour et diminuer ainsi son inquiétude.

Au-delà de 3 mois, les pleurs d’un bébé deviennent plus significatifs et deviennent de plus en plus un atout pour exprimer ses besoins.

A cet âge, un bébé qui pleure veut communiquer certains messages tels que la faim, l’inconfort, la douleur, etc…

Lorsque le bébé pleure, le premier réflexe que doit avoir sa maman est de vérifier s’il doit être nourri, certains bébés qui ne finissent pas leurs biberons peuvent avoir faim plutôt que prévu.

La seconde chose à voir est de vérifier si sa couche est mouillée et doit être changée.

Si ce n’est pas le cas, il faut s’assurer qu’il n’a pas soif,  froid ou chaud.

Il peut aussi avoir besoin de la présence de l’un de ses proches pour le rassurer.

Si les pleurs persistent toujours, c’est qu’il ne se sent pas bien et qu’il souffre peut-être de douleurs de coliques qui le dérangent et qui le mettent mal à l’aise. Pour essayer de l’apaiser et d’atténuer ses douleurs, la maman doit prendre son bébé dans ses bras, lui parler doucement et avec affection, le masser un peu sur le ventre, ceci pourrait le calmer et favoriser sa détente. Dans le cas contraire, un bain ou une promenade dans la poussette ou en voiture serait nécessaire pour le déstresser et le mettre plus à l’aise.

Si les pleurs ne s’atteignent pas, il faudra alors consulter le médecin pour être sûr que  le bébé ne souffre pas de problème ou de maladie.

Comment aider son bébé à développer sa motricité ?

Pendant les 4 premières semaines, les gestes et mouvements d’un bébé sont incontrôlés. Au bout d’un mois, il commence à s’éveiller en émettant des petits cris d’excitation et en bougeant ses bras et jambes pour exprimer sa joie. A deux mois, il peut déjà tenir sa tête droite quelques secondes.

Quoique, durant ces 3 premiers mois, le bébé doit dormir sur le dos, il faut penser à le mettre sur le ventre pour quelques minutes et l’entourer d’objets multicolores et de formes différentes pour l’aider à relever et bouger sa tête et le haut de son corps et renforcer ainsi ses muscles.

Les semaines qui suivent, le bébé  est capable d’agripper et de toucher les objets qui l’entourent, de rester en position debout pour quelques secondes, de tourner sa tête dans toutes les directions.  Ces mouvements se développent progressivement et il commence à se sentir indépendant. A neuf mois, il peut déjà se déplacer à 4 pattes. A 12 mois, il fait alors ses premiers pas.

Durant ces phases, Il est recommandé de  l’encourager et de l’assister à agir en le félicitant et l’applaudissant quand il fait un effort, en jouant de plus en plus avec lui et en l’orientant pour favoriser sa motricité et lui permettre de réussir ses gestes.

Comment nourrir son bébé ?

L’alimentation du bébé varie selon son rythme d’appétit et son âge.

Un nouveau-né  doit être nourri exclusivement du lait maternel ou des préparations infantiles jusqu’à l’âge de 6 mois.

Toutefois, il est préférable d’allaiter son nouveau-né pour les bienfaits du lait maternel pour le bébé et pour la mère. L’allaitement permet de renouer le lien entre la maman et son nourrisson. Le lait maternel contient tous les aliments nécessaires au corps d’un bébé pour le protéger contre les infections et maladies, contre l’obésité, et surtout contre la mort subite du nourrisson. Il est également bénéfique pour la maman en l’aidant à perdre le poids pris pendant la grossesse, en diminuant le risque du cancer du sein et en retardant les retours de couche.

Au-delà de 6 mois, on peut introduire progressivement d’autres éléments tels que les légumes et fruits cuits pour terminer par des aliments solides tels que viande, féculents et autres.

Ne pas oublier de donner un biberon d’eau à son bébé de temps à autre pour atténuer sa soif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *